La processionnaire du pin sous haute surveillance !

Ce papillon invasif contamine de plus en plus nos régions, aidé en cela par le réchauffement climatique.

Reconnaissable surtout par leurs nids blancs soyeux suspendus dans les branches des pins et cèdres, de taille de plus ou moins 30 cm de hauteur en forme de ballon de rugby, c’est un véritable sujet d’inquiétudes ! En effet, ses soies et chenilles sont urticantes et extrêmement venimeuses et représentent un danger réel pour les humains mais plus particulièrement pour les chiens et chats.

Plusieurs méthodes de lutte existent :

  • Retirer les nids de vos arbres
  • Poser avant la reproduction au printemps de pièges à phéromones, en général 2 pièges par arbre
  • Poser des pièges à chenilles processionnaires, en bas de vos arbres, les chenilles en quittant le nid ne pourront ainsi pas atteindre le sol, ces pièges sont relativement faciles à poser.
  • Prévoir lunettes et gants au minima au moment du relevé des pièges.
  • Ne pas brûler les nids…

Pour toutes ces opérations, nous vous recommandons de faire appel à des élagueurs grimpeurs professionnels : ils ont le savoir-faire et l’équipement nécessaires pour lutter efficacement et sans se mettre en danger contre les chenilles processionnaires.